6 conseils pour réussir à se lancer dans le No-Poo

no-poo-comment-reussirLe No-Poo, ça vous tente bien, mais vous n’avez pas encore le courage de vous lancer. Et pourtant, vous savez que ça vous aiderait ! Et si le moment était venu d’entrer dans ce nouveau monde sans shampoing ? Imaginez un monde où vous ne perdez plus des heures à vous occuper de vos cheveux, un monde où vous n’avez plus besoin de les laver aussi souvent, un monde où votre tignasse se transforme en chevelure soyeuse, volumineuse et résistante à toute attaque vous obligeant à les couper. Plus important encore, un monde où vos produits capillaires aident à prendre soin de notre chère et tendre planète. Ce monde existe bel et bien, et c’est celui du No-Poo ! Alors si vous êtes prêts à nous rejoindre, voici quelques conseils qui vous aideront à franchir les premiers caps. 

Conseil #1 : Oublier les préjugés

C’est la première chose à faire si vous voulez vous lancer ! « Ça coûte cher… je vais avoir les cheveux dégelasses… ils vont puer… c’est pas pour moi… ces produits ne peuvent pas marcher aussi bien que des produits professionnels… j’ai pas le temps… c’est un truc de hippie… bla bla bla… Stop ! Tout le monde a des a priori sur le No-Poo, et c’est tout à fait normal quand on ne sait pas ce que c’est. Mais certains de ces préjugés sont complètement faux ! Alors n’hésitez pas à poser toutes vos questions et parler de vos inquiétudes à une personne qui est passée par là. Vous verrez que c’est pas aussi terrible que ce que vous pensez et que tout le monde en est capable.

Conseil #2 : Choisir le bon moment

Tous les moments ne sont pas propices pour commencer le No-Poo. Vous devez vous sentir convaincus et motivés pour vous lancer sinon vous allez vite abandonner. De mon côté je me suis lancée le jour où mes cheveux m’insupportaient, c’était devenue une corvée de devoir les laver tous les jours, j’étais à deux doigt de tout couper. J’avais essayé tous les produits du monde mais aucun ne m’avais permis d’espacer mes shampoings, alors j’étais prête à tout faire pour avoir des cheveux moins contraignants, et ce dernier recours fut le bon ! Si vous craignez la période où vos cheveux sont un peu cracra, faites le pendant une période de vacances, pendant l’été, bref une période où vous verrez moins de monde.

Conseil #3 : Choisir des produits adaptés

Chaque personne a un type de cheveux et de cuir chevelu différent. Du coup, chaque produit utilisé aura un effet différent sur chaque personne. C’est pour ça que dès le départ il faut réussir à trouver quel produit vous correspond le mieux. Et pour ça y’a pas 36 solutions, il faut tester ! Alors soit vous avez de la chance et vous trouvez tout de suite la solution qui vous ira le mieux, soit vous cherchez un peu plus jusqu’à trouver votre Graal. On pourra vous conseiller ou vous dire « Moi j’utilise ça tu verras ça marche trop bien ! » mais vous serez la seule personne à savoir si ça marche ou pas. Souvenez-vous donc qu’il n’y a pas un produit magique qui marche pour tout le monde. L’avantage, c’est qu’en mixant poudres, huiles végétales, huiles essentielles etc, vous pouvez fabriquer un shampoing naturel qui correspondra parfaitement à vos cheveux et leur problématique, chose qui n’existe pas avec les shampoings industriels.

Conseil #4 : Être patient

Les premiers mois du No-Poo sont les plus durs, mais après promis, ça roule tout seul ! Il faut compter 2 voire 3 mois pour que la méthode se mette vraiment en place alors oui, ça prend du temps, oui c’est chiant, oui vous allez avoir l’impression de ne jamais y arriver. Mais ces premiers mois sont capitaux pour la suite. Dites-vous que votre corps doit éliminer des années et des années d’empoisonnement aux produits chimiques alors forcement, il a besoin de temps pour tout éliminer et c’est pas facile. Alors aidez-les en faisant preuve de patience.

Conseil #5 : Être rigoureux

La rigueur fait partie des secrets de la réussite, surtout pendant les premiers mois. Les habitudes que vous allez adopter sont peut-être différentes des vôtres mais il faut vraiment s’y tenir. Par exemple le brossage. Il est important de se brosser les cheveux 1 voire 2 fois par jour sinon tout le sébum va rester accumulé au lieu d’être réparti. C’est aussi grâce au brossage que vos cheveux seront de moins en moins emmêlés. Et vous devrez nettoyer régulièrement votre brosse sinon ça pourrait salir encore plus vos cheveux. Il aussi important de respectez les étapes et n’essayer pas d’aller trop vite. Sans cette rigueur, la méthode a beaucoup moins de chance de réussir. Mais finalement, ce ne sont que de nouvelles habitudes à prendre, et au bout de quelques semaines ce sera devenu normal.

Conseil #6 : Garder son objectif en tête

Il y a des jours où vous allez vous lever en pensant « Mais qu’est-ce que je fous ? Rendez-moi mon shampoing ! » Pour ça aussi j’ai une solution. Trouvez une photo avec des cheveux qui vous font rêver et gardez-la à porter de main pour ces moments de panique. En vous trouvant un objectif capillaire, vous trouverez le moyen de rester motivés et vous rebooster. Pour garder le cap j’ai même fait un tableau sur Pinterest, et je publie régulièrement des photos d’objectifs sur le groupe Facebook. Perso ça m’a bien aidé de regarder ces images, surtout pour ne pas craquer pendant la cure de sébum.

Et vous, qu’est-ce qui vous empêche de vous lancer dans le No-Poo ?

Parlez-nous de vos craintes, vos questions, ce qui vous freine 😉

Publicités

2 réflexions sur “6 conseils pour réussir à se lancer dans le No-Poo

    • Ah oui c’est sur que la pollution n’aide pas, on voit tout de suite la différence ! Mais une semaine c’est déjà bien, et le principale c’est d’utiliser uniquement des produits naturels 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s