Témoignage : Le No-Poo, c’est aussi un truc de mec !

nopoo-hommeAujourd’hui j’ai décidé de faire un article spécial pour les hommes. Avouez les mecs que les cheveux c’est pas votre sujet de discussion préféré. Sauf quand vous commencez à vous dégarnir, alors là bizarrement vous êtes prêts à passer des heures à lire tous les sites et tester tous les produits que vous trouverez. En tombant sur ce blog vous devez penser « Olala c’est quoi encore ce site de meuf », et bien chers Messieurs, tous ces articles vous concernent aussi.

Evidement, les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes préoccupations sur le sujet. Mais après tout, vous aussi vous avez besoin de vous laver les cheveux, vous aussi vous avez envie qu’ils soient beaux, vous aussi ça vous arrangerait de ne pas avoir à les laver tous les jours, non ? Si vous êtes un brin branché écolo, le No-Poo devrait aussi vous séduire. Enfin, mon argument de choc : utiliser des produits naturels ne pourra que vous aider à garder toute votre chevelure le plus longtemps possible.

Mais après tout, qu’est-ce que j’en sais moi, je suis juste une meuf. J’ai donc demandé à Tan, un ami adepte du No-Poo de témoigner. Ses mots vous convaincront peut-être que le No-Poo, c’est pas un truc de meuf 😉

Comment as-tu découvert le No-Poo ?

C’est ma cousine qui m’en a parlé ! Ma première réaction a été de trouver ça pas très hygiénique. Etre propre sans utiliser de shampoing ? Puis elle m’a dit que mon oncle s’y était mis aussi du coup… on a senti ses cheveux ! Ils sentaient bons, je suis passé de la répulsion à la curiosité.

Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à te lancer ?

J’ai toujours utilisé du shampoing, comme tout le monde, mais j’avais remarqué ces dernières années que mes cheveux étaient parfois très secs après avoir été lavés. Et puis comme dit plus tôt, j’étais curieux. Mais ce qui m’a vraiment convaincu c’était l’éco-responsabilité de cette pratique. Cette planète est trop belle et tout ce qui évite de la polluer avec des toxiques en tous genres, je suis pour !

Explique-nous comment ça s’est passé ?

C’était assez compliqué. Au bout de la première semaine, mes cheveux sont devenus très gras. Vraiment très gras. J’avais beau les laver à l’eau, ils re-graissaient très vite. Au bout de trois semaines, j’en pouvais plus. Je suis donc allé voir un herboriste qui m’a conseillé le rassoul, une sorte d’argile marocaine. Et, bingo, plus de cheveux gras ! En plus de nettoyer mes cheveux sans polluer ni les assécher, le rassoul nettoie la peau. Que demande le peuple ?

Si tu devais faire un avant et après, comment sont tes cheveux ?

La texture n’a pas vraiment changé, ils sont doux et fins comme avant (ça doit bien être la première fois que je parle de mes cheveux comme ça…). Ma mère m’a dit qu’ils sont un peu moins brillants, mais j’en conclue que la brillance était liée à des additifs probablement mauvais pour l’environnement. Je les préfère tels qu’ils sont naturellement à vrai dire, je vois ça comme une exigence esthétique complète, moins « superficielle ».

Et dans ton quotidien, tu vois une différence ?

Le rassoul coûte relativement cher, mais sa consommation est plus sobre car je l’utilise moins fréquemment à présent. Et je préfère acheter ça plutôt que des shampoings à répétition qui au final agressent mes cheveux et polluent. C’est plus un retour à un consommation intelligente, sensée et équilibrée à mon sens. Que du bonheur !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités

Une réflexion sur “Témoignage : Le No-Poo, c’est aussi un truc de mec !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s